Leibovitz

Presse

Si vous souhaitez d'autres informations ou des images "haute définition" pour vos articles, n'hésitez pas à nous contacter

SOUND TRAVEL MACHINE (janv 2013/Nico)
Camarade Leibovitz a sorti son show, et ça ne nous laisse pas indifférents ! Pour ce premier EP savamment mûri, Leibovitz projette la MAO dans ses confins pour nous servir un jus de luxe, nourri par ses premières passes à la clarinette, ainsi que par ses propres découvertes musicales. Cet album, sorti sur le label BeauBuro, est un must pour une première sortie. Enfin, qui avait cru baiser si bien pour une première fois ?
Lire la suite

CollectifMasty 2013

http://collectifmasty.wordpress.com/ LEIBOVITZ

Abstract hip-hop / electro / vidéo Besançon – Nice – Paris Après un EP solo sorti fin 2012 (Chez le label bEAU bURO) salué par la critique, Leibovitz est désormais un “boys-band”, une association de 2 joyeux malfaiteurs, qui scandent haut et fort leur devise: “tu t’énerves sinon j’me calme” ! L’un joue la musique, l’autre la vidéo. Amoureux de ciné et de beats modernes, l’abominable duo de provinciaux désormais établis à Paris a choisi le Chant de la Loue pour présenter leur premier show en live. Projet moderne, frais, et original les 2 potes s’évertuent sans arrêt à dynamiter les codes de la musique, du graphisme, et du cinéma, pour y dégager un univers purement onirique, surprenant à chaque mesure. L’abstract hip-hop, le piano, y côtoient l’énergie de l’électro – le graphisme et les influences street art s’entremêlent sur fond de nombreux clins d ‘oeils et hommages au cinéma du 20ème siècle. Bref, le tout en une seule formule “Oreilles + yeux = Amour”. Oreilles : Steph Leibovitz / Yeux : Yohann Dumas.

Dead Magazine 2013
En ligne

Pierre The Motionless Aktuelle Top 5 Releases (Stand: Juli 2013):

Alvarius B: “Blood Operatives of the Barium Sunset” (Abduction, 2005) Mount Eerie: “Ocean Roar” (P.W. ELVERUM & SUN, 2012) Babel Fishh & Lewee Regal: “8th World Jamboree” (Chorizo Approved, 2008) Soso: “Not for nothing” (Endemik/Kutu Folk, 2013) Leibovitz: “EP#01″ (Beau Buro, 2012)